corps repêchés

Des restes humains repêchés au nord de la Grande Comore

Des restes humains découverts  au nord de la Grande Comore

 

MORONI (AFP) — Des restes de corps de victimes présumées du crash aux Comores de l'Airbus de Yemenia le 30 juin ont été découverts jeudi par des pécheurs aux abords de la localité de Djomani, au nord de la Grande Comore, a-t-on appris de source officielle.

"Nous avons eu l'information vers 09H30 (06H30 GMT). Une équipe a été aussitôt dépêchée sur place pour ramener ces morceaux de corps dans une morgue improvisée à Moroni", a déclaré Said Ahmed Said Tourqui, chargé de communication au ministère des Relations extérieures et membre de la cellule de crise mise en place après l'accident.

Le Croissant rouge des Comores s?apprêtait à envoyer une équipe sur place pour récupérer ces "morceaux de corps", a confirmé Ramulati Ben Ali, chargée de la communication du Croissant rouge comorien.

"Nous avons en effet été alertés de la découverte de morceaux de corps vers Djomani. Nous sommes en train d'envoyer une équipe dans la zone pour les récupérer et les acheminer au Cosep" (Centre des opérations de secours et de protection civile), a expliqué Ramulati Ben Ali.

"Des chambre froides ont été mises en place au Cosep pour servir de morgue", a-t-elle précisé.

Par ailleurs, une délégation de 21 membres conduite par Idi Nadhoim, vice-président de l?Union des Comores et le ministre des Relations extérieures Ahmed Ben Said Jaffar, arrivée en Tanzanie mercredi soir, devait se rendre sur l'île de Mafia jeudi matin, a-t-on appris de source officielle.

Treize corps ont été découverts depuis lundi aux abords de cette île tanzanienne située au sud-est de Dar es-Salaam et devaient être examinés par une équipe d'experts internationaux pour déterminer s'ils sont ceux de victimes du crash.

"Le gouvernement comorien a demandé à la compagnie Yemenia de mettre à sa disposition un avion pour rapatrier les corps repêchés en Tanzanie" a rapporté Ali Abdou, enquêteur principal comorien.

L'Airbus de la Yemenia effectuant la liaison Sanaa-Moroni s'est abîmé en mer le 30 juin peu avant son atterrissage à l'aéroport de Moroni, avec 153 personnes à bord. Seule une adolescente de 12 ans a survécu.

Source : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iSkJt7nj9pSgGD_JQyNID6u-GI-Q

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site