démenti

Démenti du COSEP

Les Morceaux repêchés à Djomani ne sont pas des restes humains

Comores - Le Centre comorien des opérations de secours et de protection civile (COSEP) a démenti, dans un communiqué remis à la presse à Moroni, les informations qu'il a diffusées jeudi matin selon lesquelles des restes de corps des victimes du crash du A310 avaient été repêchés au large de Djomani, au nord-ouest de la Grande- Comore.

Après les analyses réalisées par les équipes médicales et techniques comoriennes assistées des médecins légistes français et yéménites, il s'est avéré que les restes des corps repêchés par des pêcheurs de Djomani sont des restes de mammifères marins, indique le COSEP dans son communiqué, précisant qu'il s'agit de baleines.

Des informations diffusées dans la matinée de jeudi par le ministère des Relations extérieures des Comores et confirmées par les autorités du COSEP avaient fait état de corps retrouvés dans la zone supposée du crash, à Djomani, à près de 15 km de l'aéroport où a tenté de se poser l'Airbus yéménite qui a crashé le 30 juin dernier aux Comores.

Par ailleurs, deux corps ont été enterrés parmi les 15 corps retrouvés près des côtes de l'île Mafia, au sud de Zanzibar, en Tanzanie, selon une source proche du ministère des Relations extérieures des Comores, qui a indiqué que les douze autres ont été ramenés dans une morgue à Dar es-Salam, alors qu'un dernier, non encore repêché, est toujours accroché à un débris de l'appareil yéménite.
 
Moroni - 09/07/2009

Par Mohamed Hassani, correspondant de la PANA
Source : http://www.afriquejet.com/ocean-indien/comores/les-morceaux-repeches-a-djomani-ne-sont-pas-des-restes-humains-2009070931339.html

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×