Manifestation à Marseille

Crash de l'A310 : des milliers de manifestants à Marseille

  Des milliers de personnes (10.000 selon la police, 40.000 selon les organisateurs) issues de la communauté comorienne de Marseille ont défilé en silence samedi dans les rues de la ville en hommage aux victimes du crash de l'A310 qui a fait 152 morts mardi au large des Comores.

Le cortège, long et dense, est parti de la Porte d'Aix au centre-ville au son d'une prière coranique et derrière une banderole noire, pour rejoindre la mairie par la Canebière et le Vieux-Port.

 
De nombreuses femmes en costume traditionnel ont ensuite entamé des chants mais le cortège ne laissait entendre aucun slogan, le principe d'une marche silencieuse ayant été retenu par les organisateurs qui ont donné pour mot d'ordre à la presse de ne pas faire d'interview.

«Plus de poubelles volantes», «A310, 152 disparus, 30 juin 2009: plus jamais», «Les morts n'ont pas de prix, nous nous battrons jusqu'au bout», pouvait-on lire sur des banderoles. De nombreux manifestants arboraient aussi un tee-shirt indiquant : «Hommage aux victimes du vol Sanaa-Moroni», ainsi qu'un brassard noir.

Sur les 152 victimes du crash de l'A310, 61 avaient pris leur départ à Marseille où la communauté comorienne est estimée à environ 80.000 personnes sur une population de 820.000 habitants. Une seule passagère a survécu.

 

Source : site internet du journal Le Parisien http://www.leparisien.fr/faits-divers/crash-de-l-a310-des-milliers-de-manifestants-a-marseille-04-07-2009-569991.php

Comores crash manifestation marseille

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. NAZOIRI MADIANA 05/07/2009

UNE LUEUR D'ESPOIR NOMME " BOITE NOIRE"

L’information vient d’être confirmée par les chercheurs « Français et Américaines » sur place à Moroni.

Des signaux des boites noirs de l’avion AIRBUS A310 de la compagnie « YEMENIA AIRWAYS » ont été capté par les appareils des chercheurs au large de Mitsamihouli.

Au delà de l’attente si longue et douloureuse des familles qui ont perdu l’un de leurs des questions se posent aujourd’hui :

Comment les gouvernements Comoriens qui se sont succédé ont pu laisser cette compagnie commettre l’irréparable ?
Un homme averti en vaut deux les autorités Comoriennes étaient belle et bien aux courants des manquements de cette compagnie.
Une chose est sur le pouvoir actuel n’est pas le seul à porter le chapeau car je vous rappelle que cette compagnie desservait les Comores depuis un peut plus avant 1998.
Et tous les gouvernements qui se sont succédé ont commis l’erreur de laisser la flotte de YEMENIA exploité cette ligne sans le moindre contrôle.
Du regretté « Saïd Mohamed DJOHAR, Mohamed TAKI , AZALI et le président actuelle ont commis des actes irresponsables d’une part à causes des billets aller/retours gratuits donnés par cette compagnies aux dirigeants à chaque fois au pouvoir et d’autre parts les enveloppes de « BAHCHICHS » constitues en un mot les causes d’une telle catastrophe.

La réaction du dit vise président Comorien accusant la France ne fait que confirmer mon analyse, aujourd’hui je me pose la question suivante si c’est Paris qui devrait communiquer l’état Comorien (indépendant rappelons le) de l’état des avions qui desservent l’aéroport internationale MORONI HAHAYA, a quoi ça sert la compagnie d’avion civile de Moroni ?
Pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de s’y rendre un tel organisme existe à Moroni et ils sont bien payés, rémunéré pratiquement toutes les mois c’est un événement car je vous rappelle aussi que ça fait parti des rares compagnies qui connaissent le mot salaire aux Comores. Est-ce qu’on entretien une compagnie qui fait pas son boulot correctement ? Car l’avion en question était interdit de se poser en France pour manquement des règles de sécurités mais ces réglés n’ont pas été détecté par les Comoriens. C’est bizarre cette histoire !

Les autorités Comoriennes veuillent maintenant se débarrassé de leur responsabilités en pointant des doigts la cible facile « La France » c’est honteux monsieurs les autorités sans âmes !


Sans la France on aurait déjà oublié cet accident et Yemenia continuerai sans la moindre contrainte à desservir Moroni.
Pour ceux qui ne savent pas déjà l’accident à eu lieu le mardi au Soir et les autorités comoriennes étaient au courant mais il fallait attendre des bateaux et des hélicoptères en provenance de l’ile Française de la Réunion et Mayotte alors je sais que certains Comoriens ou la majorité des Comoriens partagent mon analyse aujourd’hui.
Chers amis ne nous trompons pas d’ennemie !!!
Nos dirigeants sont les premiers à exploité nos malheurs !

Je continu de penser que le miracle existe et qu’aujourd’hui ou demain on aura une bonne nouvelle en provenance de Moroni.
L’espoir fait vivre, il n’est pas exclu de retrouver des survivants au large de Mitsamihouli
C’est le moindre mal qu’on peut y espérer aujourd’hui

Mes pensés vont à tous ceux qui ont tout perdu !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site