Episode 5 : Iconi(2/2)

Entre histoire et légende...

Nous sommes en 1805. Des centaines de pirates malgaches viennent de débarquer sur la plage d'Ikoni pour se livrer à une de ces razzias tant redoutées par les habitants de l'Ile. Mais la ville est déserte : tous ses habitants se sont réfugiés au sommet au l'ancien cratère du volgan N'Gouni où le sultan Sudjaoma Inkwaba a fait édifier d'impressionnantes murailles. Nichée au sommet de la montagne qui domine la ville, la position semble imprenable.

Hélas, un traître indique aux pirates une issue secrète qui leur permet d'investir la place ! Mais les habitants d'Ikoni se défendent vaillamment : le fils du vizir, Kari M'Bangoue entre dans la légende des fiers guerriers comoriens en tuant 38 pirates à lui seul, mais comme ses compagnons d'armes, il finit par succomber sous le nombre. La défaite est inévitable !

C'est alors que, désespérées, les femmes d'Ikoni se jettent du haut des remparts dans l'océan, préférant la mort aux outrages et à l'asservissement.

C'est sur les lieux de cette tragédie que nous vous menons aujourd'hui en images.

  

                                                                           Début de l'ascension

   

   

                                                                     Au bout de quelques minutes, on entrevoit déjà Ikoni entre les cocotiers.

 

Un peu plus haut, une douce brise agite les frondaisons...

Un point de vue unique sur le Karthala.

 

L'ascension se poursuit...

 

Arrivée au sommet. C'est peut-être par cette poterne que les assaillants pénétrèrent dans la citadelle...

 

Des remparts, la vue sur la ville est superbe.

C'est du haut de cette falaise que les femmes d'Ikoni se jetèrent dans l'Océan.

 

 La descente sur l'autre versant de la montagne propose d'autres paysages...

 

...comme par exemple cette cocoteraie.

Après l'effort, le reconfort d'un idjavou (coco à boire).

C'est succulent ! Difficile de dire le contraire...

 

C'est la fin de cette belle excursion. Nous espérons qu'elle vous a plu.

Demain,nous restons à Ikoni pour découvrir le Centre de lecture qui a bénéficié de notre opération "Dictionnaires pour tous".

 Une belle surprise nous y attend. Un nouveau rendez-vous à ne pas manquer !

Commentaires (2)

1. Admin 21/08/2010

C'est gentil Jo, mais les remerciements doivent justement aller à vous toutes et tous qui rendez possible ce "miracle" !
Ce que nous avons vu sur place , en tous les cas, ne peut que nous encourager à poursuivre tous ensemble ce qu'YSIA a déjà entrepris depuis plus de 10 ans !

2. Jo Bonin 20/08/2010

Je suis avec beaucoup d'intérêt votre récit. Merci de nous faire découvrir ce pays, et de nous montrer où arrivent les colis que nous préparons: ça parait presque surréaliste, cette différence entre la cave de la mairie de Piédalloues et les lieux où aboutissent les livres!Bises

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×